HoliProject Group

HoliProject Group

LA REVUE DE PRESSE

30 mai 2023

Mai 2023 : l’actualité des secteurs de l’immobilier et du tourisme en mai

Revue de presse | mai

C’est l’heure de notre revue de presse du mois de mai. L’occasion d’explorer les dernières actualités, les tendances et les défis des secteurs de l’immobilier et du tourisme. Ce mois-ci, nous évoquons notamment le recul de certains marchés, en lien direct avec la hausse des taux d’intérêt et les instabilités bancaires, mais aussi les mutations en cours, avec le boom des appart-hôtels et l’émergence de l’hôtellerie lifestyle.

Temps de lecture : 7 minutes.

IMMOBILIER : BAISSE DES TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES COMMERCIALES EN EUROPE

La transaction immobilière commerciale en Europe a atteint un chiffre plus bas en 11 ans, au premier trimestre, selon les données de MSCI. En cause : la hausse des taux d’intérêt, l’instabilité bancaire et les craintes de crise économique. Avec 36,5 milliards d’euros de transaction, on note une baisse de 62% par rapport à l’année dernière. Même si peu de ventes sous contrainte ont été observées, la situation suscite des inquiétudes. L’investissement étranger a ainsi nettement ralenti. Bonne nouvelle néanmoins : Paris, soutenue par un petit nombre de grosses transactions, dépasse Londres en matière d’attractivité. (Financial Times)

REAL ESTATE: DECREASE IN COMMERCIAL REAL ESTATE TRANSACTIONS IN EUROPE

Commercial real estate transactions in Europe hit an 11-year low in the first quarter, according to MSCI data. The causes include rising interest rates, banking instability, and fears of an economic crisis. With transactions amounting to 36.5 billion euros, there has been a 62% decrease compared to last year. Although few distressed sales have been observed, the situation is causing concerns. Foreign investment has significantly slowed down. However, there is good news: Paris, bolstered by a small number of large transactions, surpasses London in terms of attractiveness to investors. (Financial Times)

Revue de presse | mai 2

TOURISME : LES TOURISTES CHINOIS SE FONT ENCORE ATTENDRE

Contrairement aux attentes des professionnels de l’hôtellerie en Suisse, la réouverture des frontières en Asie n’a pas stimulé le tourisme chinois. Malgré les espoirs rapides de reprise, « en 2022, nous avons enregistré 6019 touristes chinois, c’est 85% de moins que pour l’année 2019 », indique l’Office de tourisme bernois. Il faudra donc sûrement attendre quelques mois avant un retour à la normale de l’activité. (Agefi)

INVESTISSEMENT : UNE BAISSE DES RENDEMENTS IMMOBILIERS EN EUROPE

L’augmentation des taux d’intérêt a conduit à une baisse significative des rendements immobiliers en Europe, pour atteindre environ 10-15 points de base au premier trimestre. Pour autant, le point bas semble proche, ce qui devrait nourrir un regain d’intérêt pour les investisseurs. Ainsi, malgré un taux d’inoccupation stable et une baisse des ventes au détail, est notamment prévue une augmentation des investissements immobiliers et de la construction de bureaux. (AllNews)

INVESTISSEMENT : VERS UNE CRISE IMMINENTE POUR LES SCPI ?

C’est la question posée à Frédéric Puzin, Président de Corum, à la suite des problèmes de liquidité rencontrés par certains grands fonds américains. Alors, allons-nous vers une crise imminente pour les SCPI et, in fine, les épargnants ? Pas d’inquiétude, selon lui. D’abord, parce que les SCPI ont passé les principales crises haut la main depuis trois décennies. Ensuite, parce que, pour anticiper un potentiel retournement du marché immobilier, les SCPI ont eu tendance à minorer le prix de part et, ainsi, à conserver une certaine souplesse. (BFM TV)

INVESTISSEMENT : LE MARCHÉ DE L’IMMOBILIER LOGISTIQUE EN HAUSSE ?

Au premier trimestre, le marché immobilier logistique français a connu une croissance de 8% avec 850 000 m² commercialisés. Une performance en trompe-l’œil ? C’est ce que prétend Didier Terrier, directeur associé d’Arthur Loyd Logistique. Car cette hausse est surtout la conséquence des résultats surprenants (+132%) des pôles secondaires, hors-dorsale : « des projets clés en main, initiés avant la guerre en Ukraine », confie-t-il. (VoxLog)

Revue de presse | mai 3

INVESTISSEMENT : L’IMMOBILIER DE BUREAU EN CHUTE EN ÎLE-DE-FRANCE

Au premier trimestre, la demande de bureaux en Île-de-France a fortement diminué, avec une chute de 39% par rapport à l’année dernière, selon les indicateurs ImmoStat. La surface de bureaux disponible diminue à Paris intra-muros. En revanche, elle reste stable en périphérie. Un projet immobilier majeur de 700 millions d’euros est d’ailleurs en cours à Nanterre-Université, où un terrain de neuf hectares sera transformé en grand campus en bois. Malgré d’excellentes performances environnementales, ce projet de WO2 n’a pas encore attiré de locataires.  (Le Monde)

TOURISME : L’HÔTELLERIE SE MET EN MODE LIFESTYLE

C’est un mouvement en plein essor dans le monde de l’hôtellerie : le modèle lifestyle. En témoigne le lancement de FirstName, une nouvelle marque hôtelière située à Bordeaux, qui poursuit un objectif : fournir une expérience holistique, avec un accent particulier sur la restauration et l’expérience globale. Les projections financières indiquent que l’hôtel pourrait atteindre son seuil de rentabilité en 2026, avec un revenu estimé à 12 millions d’euros. (Les Echos)

INVESTISSEMENT : L’IMMOBILIER DE SANTÉ, UN SECTEUR D’AVENIR ?

PierrePapier donne la parole à Daniel While, de Primonial REIM, pour parler des résultats de l’immobilier de santé en Europe. Conclusion : le secteur a affiché une performance positive en 2022. La demande accrue et l’équilibre précaire entre l’offre et la demande ont notamment renforcé sa résilience, alors même que l’avenir prévoit un besoin de 400 000 lits supplémentaires à l’échelle européenne. Parmi les segments clés pour les investisseurs : les résidences médicalisées pour personnes âgées, ainsi que les résidences services seniors, qui contribuent à un volume d’investissement annuel de 7 à 10 milliards d’euros. (Pierre Papier)

SCPI : LE PRIX DE LEURS PARTS VA-T-IL BAISSER EN 2023 ?

La valeur du patrimoine immobilier des SCPI a connu une baisse en 2022, tendance qui devrait se poursuivre, voire s’accentuer, en 2023. Dans les mois à venir, certains gestionnaires seront contraints de modifier les prix des parts si « les valeurs s’ajustent encore de 15% à 20% », comme l’a confié Philippe Depoux, le président de la Française REM, lors d’une conférence au Salon du Patrimoine Immobilier. Le danger : si une baisse de prix peut améliorer le rendement et attirer de nouveaux souscripteurs, des révisions trop fréquentes pourraient nuire à l’image des SCPI. (PierrePapier)

Revue de presse | mai 4

TOURISME : COMMENT DÉCARBONER LE VOYAGE D’AFFAIRES ?

Dans une interview accordée à TourMag, Brigitte Jakubowski, de JK Associates Consulting, explore les défis de la décarbonation, de la digitalisation et de la dématérialisation dans le secteur du voyage d’affaires. Parmi les obstacles rencontrés pour favoriser des déplacements plus écologiques : le manque d’avions économes en kérosène et l’insuffisance de mesures fiables de l’empreinte carbone. Pour les entreprises, « ce qui prévaut encore aujourd’hui dans le choix, ce n’est pas la conscience écologique mais la nécessité de faire ou non le voyage, à des prix convenables », conclue-t-elle. (TourMag)

IMMOBILIER : L’IMMOBILIER COMMERCIAL AMÉRICAIN EN BERNE ?

L’immobilier commercial américain fait face à une perspective de croissance plus faible que prévu. En cause : des règles de prêt plus strictes et, bien entendu, une réelle instabilité financière, alors même que les petites banques, particulièrement à risque, détiennent 80% des prêts immobiliers commerciaux. Mais ce n’est pas tout. « Le segment des bureaux (32% du secteur CRE) a fait face à des changements séculaires, notamment les tendances du travail à domicile, ce qui a porté le taux de vacance des bureaux aux États-Unis à un record de 18,2% au quatrième trimestre 2022 », explique l’économiste Mahir Rasheed. (Swissre)

REAL ESTATE: IS AMERICAN COMMERCIAL REAL ESTATE IN DECLINE ?

American commercial real estate is facing a prospect of lower-than-expected growth. The reasons include stricter lending rules and significant financial instability, especially as small banks, which are particularly at risk, hold 80% of commercial real estate loans. But that’s not all. « The office segment (32% of the CRE sector) has faced secular changes, including work-from-home trends, which has driven the vacancy rate for offices in the United States to a record 18.2% in the fourth quarter of 2022, » explains economist Mahir Rasheed. (Swissre)

TOURISME : LE BOOM DES APPART-HÔTELS POUR LES VOYAGES D’AFFAIRES

Les appart hôtels ont la côte auprès des voyageurs d’affaires. « La kitchenette est perçue de plus en plus par la clientèle affaires comme une réelle valeur ajoutée qui vient apporter souplesse dans l’usage de l’hébergement et permet d’optimiser les budgets de déplacement », confie Richard Perdu, directeur marketing, communication et produit d’Appart’City. Par conséquent, plusieurs projets fleurissent en France, avec de nouvelles ouvertures prévues prochainement. (TourMag)

INVESTISSEMENT : LES SCPI, UN MARCHÉ EN PLEINE TRANSFORMATION

En 2022, les SCPI ont vu leur collecte progresser d’un tiers. Cette hausse, due à des rendements attrayants et à un réel enthousiasme de la part des investisseurs, leur ont permis d’accélérer les investissements et de maintenir un seuil d’entrée accessible. Ainsi, en quinze ans, le marché des SCPI a fortement évolué. « En 2008, il y avait 30 sociétés de gestion immobilière en France, souvent généralistes et issues des groupes bancaires. Aujourd’hui, on en compte 110 », avec de plus en plus de SCPI généralistes. (Le Nouvel Économiste)

Voir nos derniers articles